Qualité du cisaillage

1 - Qualité de la surface cisaillée
Lors de l'opération de cisaillage une coupe de bonne qualité est caractérisée par les éléments suivants (Cf. schéma ci dessous) :

Qualité du cisaillage

  • Les rayons (A) doivent être les plus petits possibles. Cette déformation évolue en fonction du jeu entre lames et de la dureté du matériau comme vu précédemment.
  • Une zone (B) dite de listel est une partie brillante dûe à l'écoulement du matériau autour des arêtes de coupe qui doit être la plus grande possible.
  • Une zone de rupture d'aspect rugueux (C) la moins importante possible.
  • L'équerrage du chant () qui doit se rapprocher le plus de 90°.
  • Les zones écrouies (D) et (E) qui proviennent du marquage des lames. Ces zones doivent être les plus petites possibles

2 - Déformation des tôles cisaillées
Nous avons vu précédement une formule succincte permettant de déterminer l'effort de coupe. Néanmoins d'autres paramètres entrent en ligne de compte pour cette détermination ainsi que pour la détermination des déformations à savoir :

  • L'épaisseur du matériau.
  • La dureté du métal (résistance)
  • Le sens du laminage
  • L'angle de coupe
  • Le jeu entre lames
  • La profondeur de coupe : bord de feuille (largeur < 30 fois l'épaisseur) ou pleine feuille (largeur > 30 fois l'épaisseur)
  • L'affûtage des lames

Les déformations sont surtout fonction de la profondeur de coupe, ainsi lors de coupe en pleine feuille, il ne doit plus subsister de déformation (Cf. schéma ci dessous) :

Qualité du cisaillage

Le vrillage (ø) est l'angle formé par le plan d'appui de la bande à une extrémité et le plan de la bande libre à l'autre extrémité. Le vrillage est d'autant plus important que le jeu est important, le matériau mou, l'épaisseur de la tôle grande, la profondeur de coupe petite et la longueur de tôle cisaillée grande.

Le sabre (S) est la déformation résultant des tensions internes de laminage libérées lors du cisaillage. Cette déformation varie en fonction du sens de laminage et de l'écrouissage de la surface lors de la coupe.

Le bombage (G) est une courbure dans le sens vertical dont la cause principale est dûe au pliage de la tôle sous l'action de la lame supérieure donc de l'angle de coupe. Cette flèche est néanmoins associée au vrillage et à l'effet de sabre.